ENSEIGNANT-CHERCHEUR ASSOCIE EN MARKETING ET CULTURE DE CONSOMMATION À KEDGE BUSINESS SCHOOL

Diego Rinallo

Diego Rinallo a étudié à l’Université Bocconi de Milan, où il a obtenu son doctorat en administration des affaires et management, et était également professeur invité à l’Université de Wisconsin-Madison (E-U) et à l’école de commerce de Schulich (Canada). Il est chercheur affilié au Centre de Recherche sur le marketing et les services (CERMES) de l’Université de Bocconi et enseignant-chercheur associé au Centre d'Études et de Recherche en Gestion d'Aix-Marseille (CERGAM).

Auteur de trois livres (« Trade shows in the Globalizing Knowledge Economy », Oxford University Press, 2014; « Consumption and Spirituality », Rutledge, 2012; « Event Marketing », Egea, 2011), il a également rédigé de nombreux chapitres de livres publiés à l’échelle internationale et plusieurs articles dans des revues scientifiques prestigieuses telles que le Journal du Marketing, Journal d’Éthique commerciale, Journal de Recherche commerciale, Management du Marketing industriel et Journal des Affaires et du Marketing industriel. Certaines de ses publications peuvent être téléchargées sur ce site : https://kedgebs.academia.edu/DiegoRinallo

Diego est un expert en culture de consommation, communications marketing, salons commerciaux et autres événements marketing collectifs. Il a réalisé une grande partie de ses recherches dans le domaine de la mode, du textile jusqu’au comportement des médias et des consommateurs. Il a effectué des enquêtes dans de nombreux salons dans le domaine des fils, tissus, vêtements et accessoires, ce qui lui a permis de développer une vue d’ensemble plus globale de l’évolution de la chaîne de distribution de l’habillement à l’heure de la mondialisation, ainsi que du rôle joué par les salons de textiles dans la création/diffusion des tendances de la mode. Il a également étudié comment les publicitaires de la mode influencent les médias du même domaine et le rôle complémentaire que les diffusions de tendances jouent dans le développement de l’image de marque. Du point de vue de la consommation, il a étudié l’importance de la mode dans l’élaboration de la masculinité contemporaine et la frontière parfois floue entre la mode et la religion. Diego travaille actuellement sur un nouveau projet, en collaboration avec un historien de la mode, pour étudier comment l’apparition des premiers salons de mode dans les années 50 à Florence, a donné à l’Italie son image de pays de la mode. Il dispense une formation de 12 heures aux étudiants en deuxième année (Master Métiers de la Mode et du Textile) sur le thème de la communication marketing intégré pour les marques de la mode.

> Imprimer la page