L'exposition "Floraison de Luminy 1980 à Marseille 2016" du 24 juin au 15 juillet à la M Galerie.

14/06/2016


La Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode (MMMM) accueillera les deux artistes Patricia Giudicelli et Gilbert Della Noce pour leur exposition « Floraison De Luminy 1980 à Marseille 2016 » dans l’enceinte du 24 juin au 15 juillet.

L'exposition est ouverte au public de 9h à 18h, à la M Galerie située au 19 rue Fauchier, 13002 Marseille. 

 

Portrait des deux artistes : 

Patricia Giudicelli, artiste photographe : après une formation aux Beaux Arts de Marseille dans les années 80’ où elle rencontre Gilbert Della Noce, une amitié se lie. Des années plus tard, forte de son expérience de photographe de mode, de ses exigences et de sa rigueur, elle décide de tenter une aventure plus libre, dont le sujet rejoint la recherche que poursuit son ami Gilbert comme peintre. Leur amitié et leur convergence ont donné lieu à ce projet d’exposition. La galerie M à Marseille faisant une passerelle idéale pour ce mouvement, ce rapprochement de propositions et de processus qui interroge les sens mêmes du mot Floraison…

"Que se passe-t-il dans l'atelier de Gilbert Della Noce, né sculpteur mais aujourd'hui dans un dialogue jubilatoire avec la peinture et le dessin, installé pinceau en éventail sur l'escarpolette d'une nouvelle liberté reconquise?

Passe - poil, passe-partout, trame, chaîne, le pinceau passe au dessus ou dessous de tous les empêchements que sa génération avait forgés pour ne pas peindre sinon le verrou théorique des interdits majeurs.

Donc des fleurs, donc des branches, et une vision rapprochée de ces thèmes identifiables, jusqu'à évoquer la main qui cherche la main du tissu et en agite les immatérielles fragrances. Avec ce travail nous avons l'œil dans le motif comme si notre nuque invitée à approcher le plaisir ressentait la force amoureuse du désir.

Une nouvelle fois donc la montagne est gravie, celle du motif floral qui a été le chemin privilégié de la peinture chaque fois qu'il s'est agi conceptuellement, historiquement ou fortuitement de faire un pied de nez aux obligations d'une époque. Ce motif est là, attend qu'on le cueille et n'a jamais cessé d'habiter l'objet, le mobilier, le décor de qui souhaite renouveler une singularité, une adhésion aux grandes vertus chaudes du vivant.

Nous savons qu'entre Warhol et Gasiorowski, la fleur advient, arrive sous la main des œuvres, avec sa plasticité et son aptitude à la métamorphose. Elle est dans la complexité et la mobilité de ses formes, en service permanent entre le concept et le bordel.  Sa plus belle force est sans doute d'être réputée interdite. Elle aurait, dit-on, était déqualifiée par l'insistance du décoratif.

Convenons par jeu, que le motif floral, comme le fruit, les branches, vérole de Watteau à Fragonard la représentation de la scène amoureuse, comme elle gangrène la simple intention de peindre. Ses représentations tressées perdurent comme un alias de la peinture, un même du geste, un équivalent absolu qu'il s'agit en fait de rendre pertinent par un renouvellement de l'intention.

Dans la peinture actuelle de Gilbert Della Noce c'est cela qui s'agite. Pourquoi si lointain, pourquoi si caché dit cette œuvre dont le propos est de mettre notre œil assoiffé dans l'intimité de l'éventail, du paravent, au cœur d'une expérience sensuelle, celle des récits érotiques et des plaisirs tranquilles par temps de siestes et de persiennes closes.

Plus que jamais cette peinture parle d'une civilisation qui accueille à bras ouverts la notion de désir où qu'il se loge mais souvent entre toile et tissu quand ce n'est sous la face fraiche d'un oreiller ou dans le regard retourné vers un ciel de lit tendre.

Dans l'atelier de Gibert Della Noce il s'agit de cela: radicaliser par un zoom historique la pure et simple acceptation du plaisir. Tape amicale -on retrouve la fermeté de la main du sculpteur - pour nous remettre sur le chemin des lumières entre bonheur de voir, de penser et d'agir."

Michel Enrici, juin 2016

Pour avoir plus d'informations, le Dossier de Presse est disponible ici.