AUTOUR DU M DE LOU ESCOBAR

22/03/2017


Lou Escobar

Chaque semaine la Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode (MMMM) interviewe une personnalité marseillaise autour du M
Aujourd’hui, découvrez les M de Lou Escobar… 

Native de Paris et après un passage à Los Angeles, c’est à Marseille que Lou Escobar décide de poser ses valises et son regard. Couleurs vintages, lumières irradiantes, Lou retrouve dans la cité phocéenne, l’atmosphère de la côte Ouest. Sa dernière exposition  « La Californie à Marseille », dévoile un horizon marseillais sous un prisme californien et apporte à Marseille ce côté Los Angeles qu’elle revendique tant.  

M comme Marseillaise : 
Elle est... Celle qui donne le caractère et la températureCelle qui lance le mouvement, celle qui commande dans l'ombre ou en plein jour. Elle en fait trop, mais elle n'y peut rien, elle aime bien les ragots, ça l'amuse. Toujours trop bien habillée, pour la démasquer il faut la regarder quelques minutes fixement dans son regard. Moi, je l'aime, parce que parfois elle se livre à moi, et sa lumière à ce moment-là, brille jusqu'aux étoiles.

M comme Mode :
La mode ? La mode à Marseille ?
A Marseille les jeunes créateurs ont de la place pour s’expérimenter, tester, et vivre autour de leurs créations. La ville est grande mais facile à conquérir, il suffit juste d'en vouloir et de ne pas renoncer. Et même si les sudistes se lassent vite de la nouveauté, une fois implantée dans le paysage il faut juste redoubler d'imagination pour séduire à toutes les saisons :) 
#workhard

M comme MMMM :
Une bien chouette maison où il fait bon vivre.
Un jour peut être aurais-je le privilège d'aider sur une campagne photo et vidéo !

M comme Meeting :
La rencontre de tous ces jeunes créateurs dans mon métier, mais aussi ces anciens qui font changer la ville et qui lui apporte un renouveau.
Pouvoir aider à construire une communication avec eux est souvent un privilège et un échange savoureux ! 

M Places :
Pour manger et boire un verre : Le Marché Saint Victor, parce que la divine Pamela, vous sert avec son sourire le plus sincère !
Ma deuxième maison : Les Goudes ! Parce que même si malheureusement les sols y sont très pollués, l'endroit est fantastique.

Le facebook de Lou Escobar ici

Lou Escobar