Succès story MMM : Robin El Koubi

23/02/2018


Robin El Koubi ©Margaux

Jeune diplômé de l’École supérieure d’arts graphiques et de communication visuelle Axe Sud, Robin El Koubi, photographe et vidéaste de 26 ans, fait partie de cette génération d’artistes créatifs qui monte en puissance à Marseille.

Parcours
Plus jeune, la découverte du travail de l’auteur italien Milo Manara construit chez Robin une vocation pour l’Image et la Femme. Il est aussi issu d’une famille ou la mode se cultive avec passion. On y trouve l’enseigne de chaussures Jean-Pierre devenue, pour plusieurs générations d’enfants et de parents, une institution. Sa mère dirige également une boutique de créateurs, et plus jeune il y passe le plus clair de son temps. Robin entreprend un diplôme de concepteur et designer graphique chez Axe Sud, école qui fait partie des partenaires formation de la MMM. 
C’est durant son parcours au sein de cette école qu’il apprend l’art de la photo. Une fois diplômé, il fonde avec Max Fortin son ami de toujours, le « cinqcentquarante », studio de création visuelle. Aujourd’hui, le travail de Robin, facilement identifiable par sa signature sensuelle, reflète complètement sa personnalité et mixe les faits marquants de son enfance.

Ses débuts avec la Maison Mode Méditerranée (MMM)
Lorsqu’il fonde son studio de création visuelle, la MMM décide de lui faire confiance en lui offrant un de ses premiers jobs : la participation au montage d’une exposition mode à l’occasion de la première édition du Festival OpenMyMed 2016. Il travaille en étroite collaboration avec le couturier Yacine Aouadi invité d’honneur du Festival, pour la réalisation des éléments visuels de l’exposition. Il le suit jusqu’à la Fashion Week de Paris pour la présentation de sa collection Haute Couture, et prend des images des backstages. Il réalise également une dizaine de clip sur de jeunes talents marseillais soutenus par la MMM.

Une montée en puissance
La MMM, accélère sa reconnaissance et le photographe/vidéaste ne s’arrête plus et multiplie les contrats européens. Après avoir shooté la nouvelle collection Kulte avec les équipes de Matthieu Gamet qu’il rencontre à la MMM, l’agence de production HVH lui confie de gros contrats, dont la réalisation d’une campagne avec American Vintage, administrateur de la MMM. Dès lors, suivent d’autres projets avec la Croix rouge, Kering, Azzaro, etc…
En parallèle, la notoriété que lui apporte ces nouveaux contrats, attise l’intérêt de marques parisiennes, comme Tara Jarmon, qui n’hésite pas à lui faire confiance. Repéré par l’agence de communication ADESIAS, qui agit en apporteur d’affaires, ils développent ensemble de nouveaux projets à Paris, et cette rencontre lui ouvre de nouvelles opportunités à échelle nationale. Il réalise notamment avec eux un documentaire en Martinique pour Canal+.

Une succès story marseillaise pour cet artiste à suivre qui n’a pas fini de nous étonner avec toujours plus de nouveaux projets. Aujourd’hui, en plus de co-gérer son studio installé dans le 6ème arrondissement de Marseille, il est nommé Directeur Artistique de la marque Libertador, suite à sa rencontre avec le créateur Daniel Benmaor.

  Festival OpenMyMed 2016_Invité d'honneur Yacine Aouadi ©cinqcentquarante
Robin El Koubi ©Margaux

Associés à cet article