La Fédération Française du Prêt à Porter Féminin pose 3 questions à Maryline Bellieud-Vigouroux

29/08/2016


© Caroline Hanny

Après avoir créé le Musée de la Mode à Marseille et accompagné le développement des marques régionales, Maryline Bellieud-Vigouroux en charge des relations publiques et du Mécénat de la Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode (MMMM), nous fait partager sa passion pour sa ville et ses jeunes créateurs. 

Quelle est la vocation de la Maison Méditerranéenne des Métiers de la Mode ? 

Depuis 30 ans, nous avons initié plusieurs pôles dont un universitaire, le premier en France, pour former les futurs managers et un professionnel pour accompagner les jeunes créateurs de la région PACA et de la Méditerranée. Aujourd’hui plus de 200 marques ont été soutenues dans leur développement, dont la marque Sessùn qui fête ses 20 ans. Chaque année, nos concours sélectionnent et mettent sur le devant de la scène 20 nouveaux talents qui bénéficient d’un mentoring, d’une visibilité commerciale et d’outils de communication. Cette expérience enrichissante nous a conduit à créer un événement vitrine de nos savoir-faire, OPENMYMED. Ce rendez-vous annuel de mai à août inscrit dans une saison touristique un parcours de mode à la découverte de nos nouveaux talents dans des lieux prestigieux, MuCEM, Villa Méditerranée, Musée des Arts Décoratifs et de la Mode. L’exposition 13’015 du couturier Yacine Aouadi né à Marseille a réuni plus de 35 000 visiteurs ! Un événement commenté dans le journal OPENMYMED (édité à 45 000 exemplaires) par de nombreuses personnalités dont la Ministre de la Culture Audrey Azoulay, le directeur du Musée Soulages Benoit Decron, le président du comité français de la couleur Olivier Guillemin... Un avenir prometteur pour la MMMM, installée depuis 4 ans dans un bâtiment industriel de 1 000 m2 situé dans le quartier d’affaires et de culture euroméditerranée. Un président engagé Matthieu Gamet et notre équipe de trentenaires au cœur des tendances, travaillent actuellement sur la prochaine édition OPENMYMED 17 dont l’invité d’honneur est le talentueux JACQUEMUS amoureux de Marseille et de son identité.

Quelle est votre analyse de l’identité méditerranéenne ?

La création du Musée de la Mode à Marseille et parallèlement celle de L’Institut Mode Méditerranée m’ont permis de rencontrer des historiens, sociologues, couturiers et mécènes qui ont encouragé mon projet de soutenir et de rendre visible ce courant stylistique méditerranéen de la Haute Couture au Prêt-à-Porter.
Cette stratégie a toujours été soutenue par les industriels de la région, les collectivités territoriales et de nombreux mécènes du luxe. 
Les pays du bassin méditerranéen offrent une diversité culturelle, la MMMM est le cordon ombilical qui réunit les créateurs autour de la Méditerranée, de sa valeur fondatrice et de mixité. Une vision partagée par la filière Mode de Marseille, dont le style casual s’exporte internationalement.

Pourquoi le salon Who’s Next est incontournable ?

J’apprécie la dimension humaine des fondateurs du Who’s Next Xavier Clergerie et Bertrand Foache ainsi que le professionnalisme de leurs équipes. Chaque saison, le salon est le rendez-vous international de la Mode à Paris où nos marques régionales exposent leurs collections. Notre collaboration est plus importante cette année, où nous bénéficions d’un espace pour présenter une sélection de nos lauréats ambassadeurs de la thématique du salon sur le foisonnement créatif en Méditerranée. Participer au Who’s Next est une belle expérience professionnelle pour ce profil de jeunes chefs d’entreprise à la rencontre du marché international et se confronter à la concurrence.

Sources : ©2014 Fédération Française du Prêt à Porter Féminin

© Caroline Hanny

Associés à cet article