Brigitte Macron en visite chez Gas

08/09/2017


Brigitte Macron dans l'atelier Gas ©Gas Bijoux

En escapade estivale à Marseille, le couple présidentiel a su apprécier le lifestyle local entre footing sur la corniche et visites des hauts lieux. Brigitte Macron adepte depuis toujours des bijoux Gas, dont elle arborait une paire de boucle d’oreilles le jour de son mariage, a fait une visite surprise dans leurs ateliers. Accompagnée d'André Gas et de son fils Olivierà la tête de la marque et membre du Board de la MMMM, elle a découvert la création des nouvelles collections en avant-première. Plumes, bois, tissu et métal se sont transformés sous ses yeux en parures délicates, façonnées à la main par les artisans de Gas. Une visite historique qui célèbre ce "Fleuron de l'artisanat de la région depuis bientôt 50 ans, labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant, qui emploie plus de 120 personnes dont 65 artisans à Marseille" indique le bijoutier marseillais dans un communiqué. 

Comment s'est passée cette première visite présidentielle ?
Brigitte Macron était en vacances dans la région. Désireuse de mettre en avant des maisons qui font perdurer le savoir-faire français, la Première Dame nous a fait part de sa volonté de visiter l’atelier. Bien entendu, nous étions extrêmement fier de cette demande et avant tout mis en œuvre pour organiser sa venue. Au milieu des artisans, toute en simplicité, l’épouse du Président de la République a échangé avec André (Gas) et ses équipes, s’est penchée sur la fabrication de nos bijoux, les techniques utilisées, les petits secrets qu’on ne révèle pas d’habitude. Cette visite n’était pas un événement pour l’image, mais bien née d’un intérêt réel de Brigitte Macron pour l’artisanat français.

Quel est le bijou préfère de Brigitte Macron ? 
Nous savions déjà qu’elle était une fidèle de la maison. Elle nous a avoué par exemple que nos bijoux étaient souvent ses cadeaux de fête des mères. Nous savions également qu’elle avait épousé Emmanuel Macron avec des boucles d’oreilles Gas Bijoux. Récemment, elle portait des colliers scapulaires pendant des visites officielles au côté de son mari. 

Marque marseillaise au déploiement international, quelles sont vos prochaines conquêtes ? 
Après l’ouverture d’un corner permanent dans le grand magasin tokyoïte Isetan, nous allons inaugurer notre 3eme boutique new-yorkaise la semaine prochaine sur Madison Avenue. Une autre, notre 12e, ouvrira quant à elle à Lyon début octobre, rue des Archers.
En plus de cela, notre développement auprès de prestigieux revendeurs à l’étranger connait une belle expansion. Nous avons eu la chance d’avoir un pop up tout l’été dans le flambant neuf mall Ginza 6 à Tokyo, nos collections sont vendus chez Tryano à Abu Dhabu ou encore Breeze à Singapour. Nous avons également prolongé notre collaboration avec Repetto sur tout le marché asiatique, avec une franche réussite.

Et quelles sont vos prochaines inspirations présentées la semaine prochaine aux acheteurs internationaux de Première Classe ? 
Notre collection Magnificenza s’inspire particulièrement des fastes de l’Italie, de la chaleur colorée de la Sicile, de la profondeur turquoise de la côte amalfitaine, du romantisme de Vérone ou de l’histoire de Florence ou Venise.
C’est une collection basée avant tout sur le plaisir, celui de porter des bijoux qui révèlent une personnalité et celui de n’accorder au style aucune limite.

Brigitte Macron dans l'atelier Gas ©Gas Bijoux

Associés à cet article